3ème Partie

 

 

Les types de selles à travers le monde

 

 

Après avoir vu comment est construite une selle classique (anglaise) il faut bien se rendre a l’évidence que ce n’est pas le seul type de selle qui existe dans le monde.


L’utilisation du cheval a beaucoup de débouchés que ce soit professionnel ou pour le loisir : entre le cheval de travail en débardage, celui de la gendarmerie, ou le gardien de troupeau en passant par les chevaux de spectacle ou les grands champions de trot, de galop, de CSO ou de dressage. Que ce soit nos chevaux de balade du dimanche ou notre simple moyen de transport, chaque selle sera faite différemment selon les besoin et les attentes de la discipline et des coutumes locales !

 

Je ne prétends absolument pas vous montrer toutes les selles qui existent sur la terre, mais en tous cas vous en montrer surement plus que ce que vous connaissez.
Pour simplifier la tâche on va répartir les selles par caractéristiques.

 

 

Commençons par les selles dites de « travail » . Ce sont des selles souvent imposantes qui sont faites pour être confortables aussi bien pour le cavalier que la monture et qui doivent en même temps « caler » le cavalier quand il travail et qu’il a besoin de force pour par exemple attraper le bétail ou le rassembler.

 

 

  • La selle Western (au sens large, chaque région a ses spécificités):

 ce type de selle n'a pas de panneaux rembourrés comme la plus part des autres modèles, la peau de mouton cousue en dessous a le rôle d'absorber une partie des chocs mais surtout d'absorber la transpiration du cheval lors du travail.
Traditionnellement, les arçon sont en bois ou fibre de verre ce qui les rend extrêmement résistants.
La décoration de ces selles souvent très chargé mais très minutieux s'appelle le carving (ou repoussage) et demande des heures de travail.

  • La selle Camarguaise : 

Ces selles ont un arçon bois avec 4 pointes d'arçon 2 avant, 2 arrière comme l'espagnole et la portugaise.
C'est une selle très encadrante pour le cavalier mais sure au moment de ramener les troupeaux.
Le nombre de selliers camarguais capables de réaliser ces selles de manière traditionnelle se restreint de plus en plus malheureusement.


 

 

 

  • La selle Doma Vaquera ( Espagnole):

La doma vaquera est facile a reconnaître car elle est toujours recouverte de sa peau de mouton blanche, de sa "manta" (couverture) rayée et de ses étriers en métal imposants. Elle peut selon les modèles avoir une batte avant ou non comme c'est le cas sur cette photo, mais la batte arrière ou dossier est toujours présent.
Ces selles sont encore utilisée quotidiennement en Espagne et surtout lors des parades, spectacles, parades etc... lors des "ferias". En plus de la selle traditionnelle les cavaliers portent le costume et le chapeau traditionnel qui va avec qui leur donne une prestance forte.

  • La selle Portugaise: 
  • La selle australienne ( stock) :

 

  • La selle de Gaucho ( Argentine/Chili) :

 

 

 

 

Autre type, selle de randonnée : selle confortable et qui doit pouvoir répartir le poids du cavalier correctement pour plus d’endurance, et qui doit aussi pouvoir accueillir des bagages.

  • La selle d'Arme :
  • La selle de Trec :

  • La selle d'Endurance: 

 

 

 

 

 

 

 

·         Sont aussi utilisée de nos jours le selle western, australienne, canadienne comme selle de randonnée.

 

 

Les selles les plus connues, celles de sport ou de loisir, les plus couramment utilisées:

 

  • La selle de CSO ( saut d'obstacles) :

 

  • La selle de Dressage:
  • La selle de Cross:
  • La selle de course:
  • La selle de Polo:


  • La selle Mixte:
  • La selle Amazone: