1ère Partie

 

La Fabrication d'une Selle, l'arçon

 

 

La construction d’une selle se fait en deux parties. La première partie consiste à façonner l’arçon sur lequel sera tendu, agrafé et cousu toutes les parties en cuir.

 

Traditionnellement un arçon est fait de bois et de métal.
Les matériaux utilisés contribuent fortement à la qualité de l’arçon fini, de sa résistance, mais aussi de sa souplesse.
Les arçons en bois peuvent être construits  de deux manières, soit en bois pleins comme auparavant à l’Arçonnerie Française, soit en lamellé collé comme la plus part des arçons anglais tels que BEE BEE ou Lariotte et les arçons actuels de l'Arçonnerie Française.

 

Arçons de selles de dressage
Arçons de selles de dressage
Parties de l'arçon bois et métal (en vert: parties en métal  en rose: parties en bois)
Parties de l'arçon bois et métal (en vert: parties en métal en rose: parties en bois)

 Le bois choisis est généralement du hêtre ou du boulot pour les Anglais. Sa souplesse comme sa capacité d’absorption des chocs et vibrations sont les principales raisons de son utilisation. On dit que le hêtre est un bois qui a du « ressort » sous contrainte. À cela s’ajoute des plaques de métal rivetées sur le bois pour donner toute la solidité à l’arçon. Voici un schémas des différentes parties bois/métal des arçons.

De nos jours avec l’évolution de la science de nouveaux matériaux sont arrivés dans la fabrication des arçons comme le plastique, la fibre de verre mais aussi la fibre de carbone.

Arçons en différents matières
Arçons en différents matières

 

Ces nouvelles technologies ont été adaptées pour répondre à des problèmes comme le poids la souplesse ou la fabrication industrielle.
En effet en CSO gagner quelques kilos peut aider le cheval à grappiller quelques centimètres. Autre exemple, les arçons en plastique fabriqués en moules demande beaucoup moins de personnel et de savoir-faire pour leur fabrication, tandis que les arçons en bois sont souvent façonnés un à un à la main et sont donc plus chers.

 

Dans les différents pays et cultures équestres la plus part des arçons sont réalisés en bois, il existe tout de même en Europe une tentative d’arçon en cuir mais qui n’a pas été utilisé très longtemps vu la difficulté de tendre un siège sur un cuir pas assez rigide.

  

Voici quelques exemples d’arçons de différentes cultures !

Arçons de selles du monde
Arçons de selles du monde
Arçons de selles du monde
Arçons de selles du monde

Mais le plus important pour un arçon est bien sûr la qualité de ses composants mais surtout sa forme est ses qualités physiques
En fonction de chaque discipline les arçons sont dessinés différemment pour apporter au couple cheval cavalier plus de performances.

En effet chaque arçon apportera un équilibre différent selon la discipline mais respectera aussi la morphologie du cheval pour éviter des traumatismes musculaires et squelettiques. (cf Saddle Fitting)

 

Chaque discipline utilise la selle de manière différente, et l’arçon doit donc s’y adapté par une forme particulière. Seulement la forme n’est pas le seul critère, la taille joue un rôle très important pour le cheval comme pour le cavalier. Imaginez une selle taillée pour un poney sur un grand cheval et un cavalier corpulent rien ne peut fonctionner comme espéré…. Sur les arçons classiques il existe des mesures qui peuvent être changées pour que la selle s’adapte au mieux au couple cheval cavalier. On recense des mesures qui correspondent au cavalier et d’autre au cheval:

Dimensions des arçons
Dimensions des arçons

Mesures pour le cavalier:

  • A Longueur
  • B Largeur
  • C Enfourchure
  • G Ensellement

Mesures pour le cheval:

  • A Longueur
  • D Ouverture du Garrot
  • E Ecart de pointes
  • F Hauteur d'arcade
  • H Nez coupé

I Longueur Pointes Troussequin n'influant ni pour l'un ni pour l'autre.

 

Malheureusement, en réalité, de nos jour, à moins de fabriquer sa selle sur mesure (et encore) nous ne pouvons en général que choisir 2 mesures : la longueur de la selle et l’ouverture d’arcade, les autres sont standardisées par les modèles produits en industrie, qui sont choisies selon des moyennes de morphologies.

 

Dans l’équitation classique on reconnait deux types d’arçon en dehors des formes dues aux disciplines, les arçons à bandes pleines : les longues bandes sont apposées sur les bandes en bois

Et les arçons élastiques : les longues bandes sont fixées a l’intérieur de l’arçon pour plus de souplesse. 

Arçon à bande pleine
Arçon à bande pleine
Arçon à bande élastique
Arçon à bande élastique

Même si les arçons comportent des différences leur mode de construction ne varie pas de l’un a l’autre. L’assemblage de l’arçon :

1 assemblage des bandes avec l’arcade (pommeau)

 

2 fixation du troussequin

 

3 ponçage de l’arçon

 

4 ferrage de l’arçon, on pose toutes les bandes de métal avec des rivets

 

5 finissions 

 

6 Pose des couteaux potes étrivières.


Comme j’expliquais plus haut selon les disciplines les arçon changent, rapprochons nous des arçons les plus communs :obstacle et dressage.

Arçon de selle de dressage
Arçon de selle de dressage

Arçon de dressage :

·         Pointes d’arçon droites

·         Nez coupé souvent important surtout sur les modèles allemands

·         Ensellement profond

·         Troussequin souvent rond et haut (à cause de l’ensellement)

 

·         Couteaux portes étrivières reculés.

Arçon de selle d'obstacle
Arçon de selle d'obstacle

Arçon d’obstacle :

·         Pointes d’arçon obliques

·         Nez coupé inexistant (ou rare)

·         Ensellement plat

·         Troussequin bas, voir couché

 

·         Couteaux porte étrivière normaux

 

Voilà à la base les grosses différences entre les deux futures selles, c’est pour quoi chaque discipline a son type de selle qui facilitera la pratique du dressage avec un ensellement profond qui favorise une stabilité de l’assiette et une bonne descente de jambe tandis que l’obstacle favorisera de la place pour bouger et une jambe plus pliée pour amortir les chocs du saut.

 

L’arçon est la partie la plus importante dans la selle c’est lui qui va encaisser les chocs et répartir le poids du cavalier. Grace à sa rigidité le poids mis sur les étriers sera répartir sur les bandes et ne créera pas de point de pression trop important comme sur une selle sans arçon. C’est pour ces raisons qu’il est important qu’un arçon soit 100% symétrique et ajusté au plus juste pour le dos du cheval ainsi que le cavalier. Il faut garder à l’esprit que la selle est un équipement de sport. Comme des chaussures de courses il faut qu’elle soit à la bonne taille ni trop grande ni trop petite et réparée et entretenue si besoin. Aucun champion ne serait capable de courir un marathon avec une paire de chaussure qui n’est pas à sa taille ou auxquelles la semelle se décolle. La seule différence est qu’en équitation il n’y a pas que l’Homme à prendre en considération mais l’animal avec lequel on pratique ce sport/loisir.

 

Sur une selle neuve tout peut s’adapter au cheval sauf l’arçon qui est rigide, les panneaux peuvent se changer ou se rembourrer différemment (si panneaux en laine) et les quartiers, taquets etc… sont en cuir et peuvent donc se plier ou se tordre pour laisser le cheval libre. L’arçon lui ne peut pas, c’est pourquoi il est important que les pointes d’arçon suivent l’angle d’ouverture du garrot et des épaules. 
Comme vous pouvez le voir sur les schémas ici, si l’arçon est trop serré les pointes s’enfoncent dans les muscles et provoquent des douleurs plus ou moins fortes. S’il est trop large le cheval pourra bouger ses épaules plus librement mais la selle risque de frotter le garrot et provoque aussi un inconfort et des douleurs. Il faut donc bien regarder que l’ouverture des pointes d’arçon corresponde à la forme des épaules.

 

Mais attendez ce n’est pas encore fini !!
Malheureusement ne pensez pas que si votre selle va aujourd’hui elle ira toujours dans 3ans !!
Hé oui le problème est qu’un cheval est comme un humain et change de morphologie durant toute sa vie. Petit il grandit et se développe. Adulte il peut prendre ou perdre de la masse musculaire et graisseuse selon son travail, son état de santé, les saisons et vieux il perd souvent de l’état et s’amaigri petit à petit… Voilà quelques raisons parmi d’autres qui font qu’une selle ne correspond pas à un cheval à vie !
Il est important de toujours jeter un œil à sa selle et la faire vérifier par un professionnel de temps en temps.
Une selle ou un arçon mal adapté peut engendrer des centaines de « symptômes » différents qui peuvent passer du coup de cul, à l’impossibilité de faire un exercice ou une violence au moment de seller ou encore une mauvais position du cavalier. Ne croyez pas que la selle n’influe que sur le cheval !!
Le cheval n’est pas un animal agressif ou malveillant par nature, si tout vous semble bon, que le vétérinaire est passé et que l’ostéopathe a fait son travail et que votre cheval continue à avoir des soucis, faites vérifiez votre matériel, selle, sangle, mors par un professionnel et vous trouverez sûrement la raison.

 

 

Sur une selle d’occasion il est aussi très important de regarder si l’arçon n’est pas cassé, vrillé ou endommagé, car s’il l’est tout l’intérêt d’avoir un arçon solide s’annule. Un arçon asymétrique  peut engendrer des problèmes plus graves aussi bien sur le cheval que le cavalier ; douleurs, blessures, mauvaise position ou inconfort du cavalier. Parfois l’arçon n’est pas cassé mais vrillé ce qui n’est pas bon non plus, la selle ne reposera pas de manière égale sur le dos du cheval et le poids du cavalier ne fera qu’aggraver le phénomène.

 

Pour plus de renseignement sur comment évaluer et repérer les défectuosités d’une selle d’occasion voici le site internet d’une collègue saddle fitter en Rhône Alpe très bien fait. N’hésitez pas à jeter un œil sur les autres pages, elles sont pleines de super infos !!

 

 

www.saddlefitting.fr